La peste bubonique : une autre pandémie venant des animaux

La peste bubonique : une autre pandémie venant des animaux

L’on se demande si la Chine s’attend à battre le record des pandémies ? Une inquiétude qui pousse à de mûres réflexions lorsqu’on se souvient de cette pandémie de la Covid-19 qui continue de sévir dans le monde. Alors que les familles continuent de pleurer les pertes des proches, enlevées par cette maladie, la Chine donne naissance à un nouveau virus : la peste bubonique.

La marmotte cause la mort d’un adolescent Mongol

Ce n’est pas fini. Non, la Chine n’a pas fini de prouver ses talents en matière de propagation de pandémie. Après la Covid-19, voici qu’un adolescent Mongol de 15 ans rendit l’âme pour avoir consommé une petite marmotte.

Il n’y a pas de doute, la peste fait son grand retour dans le règne humain. Et cette fois-ci, les dirigeants se sont outillés pour lutter efficacement contre cette pandémie. Plus de surprises disent-ils. La Covid-19 nous a beaucoup enseigné.

Chine, Mongolie, Russie, États-Unis : il n’y a pas de cas pris de façon isolée

La peste n'a pas laissé ses traces uniquement en Mongolie. Tout comme en Russie et en Chine, le mal est présent. Pour ne pas subir le même drame que celui qui nous suit actuellement, les mesures sont prises pour détecter au plus tôt l’origine de ce mal et le contrer.

Même si en Chine le berger a été reconnu positif, c’est sur un autre animal qu’on le retrouvera en Colorado. Un écureuil en l’occurrence.

Une pandémie qui n’est pas encore vue chez les hommes

La nouvelle maladie est une infection qui ne touche que les animaux. Les experts ont prouvé tout de même que cette pandémie peut se transmettre d’animal à humain par le biais des puces.

Il est donc nécessaire d’éviter les câlins et les attouchements réguliers avec les animaux. Aussi, il faut veiller à ce que vous deviez manger.